0 Dans Appréciation littéraire/ Drame/ Québécois

En fuite: le roadtrip improbable d’un homme au bord du gouffre

Roman En fuite




  • Auteur: Éric Bertrand
  • Éditeur: Éditions Au Carré
  • Genre: Québécois, Drame
  • Qualité de l’écriture: 4/5
  • Originalité: 4/5
  • Appréciation générale: 4/5

 

Ce qui m’a incité à lire le roman En fuite d’Éric Bertrand, c’est en grande partie la curiosité. J’ai trouvé le résumé très intrigant; déjà, j’avais envie de savoir ce qui clochait dans la vie du personnage principal pour que sa vie prenne ce tournant radical. Je dois avouer que la couverture du livre m’a elle aussi attirée, comme ça m’arrive si souvent. Je me suis donc lancé dans ce roman sans vraiment d’attentes, malgré tout, et j’ai été agréablement surprise de ma lecture!

 

De la Gaspésie au Pacifique en d’innombrables péripéties

En fuite, c’est l’histoire de Christophe qui, un jour, après l’événement, alors que sa femme est des plus distantes et qu’il doit dormir sur le divan depuis un moment, décide de prendre le volant de sa voiture et de rouler, sans destination précise, dans le but de fuir une vie devenue trop difficile. C’est alors que commence un roadtrip durant lequel Christophe fera la rencontre d’une jeune femme énigmatique, dite la Fille, et de deux hommes originaux surnommés Barberousse et le Grand Sec. Christophe se laissera porter par les événements et les péripéties qui surviennent sur sa route, laissant remonter ses instincts primaires.




Du début à la fin, En fuite arrive à conserver notre attention grâce à toutes les péripéties qui surviennent, toutes plus improbables les unes que les autres. Malgré tout, l’histoire reste dans les limites du crédible, Éric Bertrand poussant toujours ses personnages juste assez loin sans jamais dépasser la fine ligne qui sépare le réalisme de l’exagération. Sur le coup, ça peut certes paraître un peu poussé puisque l’auteur arrive aussi à conserver un certain suspense jusqu’à la toute fin du roman: qu’est-ce que Christophe a pu faire de si mal pour que sa femme lui en veuille à ce point et que sa vie soit devenue un tel cauchemar? La réponse, on finit par l’avoir dans les dernières pages. C’est à ce moment qu’on arrive à mieux comprendre toutes les décisions et les réactions de Christophe.

 

Un roman puissant et brut

Avec En fuite, Éric Bertrand met en scène un personnage au bord du gouffre, qui ne sait plus s’il veut vivre ou mourir, et donc, qui s’en remet un peu au destin. Se libérant ainsi du carcan de la vie bien rangée et des normes sociales acceptables, son personnage principal retourne à son état brut, soit faire ce qu’il faut pour survivre. Les personnages imaginés par l’auteur sont d’ailleurs très bien élaborés et on comprend rapidement à quel type de personne on a affaire.

En fuite est un roman puissant qui ne peut que venir nous toucher à plusieurs niveaux et pour différentes raisons, surtout lorsqu’on apprend en quoi consiste l’événement qui est venu bousculer la vie de Christophe, nous éclairant par le fait même sur tout le reste de l’histoire. Le rythme du roman est soutenu, ne laissant que peu de place au répit, une péripétie n’attendant pas l’autre. La seule chose que j’aurais à reprocher au roman, c’est le côté un peu forcé et artificiel de certains dialogues, qui sonnent parfois faux dans la bouche des personnages, notamment lorsque la Fille raconte son histoire à Chicago.

 

En fuite d’Éric Bertrand est un roman très intéressant sur la fuite d’un homme pour qui la vie est devenue un enfer, et qui, pour survivre, s’en remet à ses instincts primaires. Ce livre peut porter à réfléchir sur la manière dont on pourrait nous-mêmes réagir si on se retrouvait dans cette situation, mais le dénouement donne tout de même un beau souffle d’espoir à cette histoire pour le moins improbable, certes, mais aussi dramatique et puissante.




Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...