0 Dans Appréciation littéraire

The Music Shop: un baume pour l’âme




  • Auteure: Rachel Joyce
  • Genre: Fiction romantique
  • Qualité de l’écriture: 5/5
  • Originalité: 5/5
  • Appréciation générale: 5/5

 

Rachel Joyce est une auteure qui m’avait charmée avec son tout premier roman, La Lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry, puis avec La Lettre de Queenie, qui raconte la même histoire que son premier roman, mais du point de vue d’un autre personnage. C’est un libraire qui me l’avait conseillé – c’est tellement rare que je demande conseil à un libraire! – et je n’aurais sincèrement pas pu mieux tomber. Quand j’ai vu que Rachel Joyce venait de sortir un tout nouveau roman, The Music Shop, je n’ai pas pu résister à l’acheter et à m’y plonger à pieds joints.

 

Une histoire magique

Se déroulant à la fin des années 80, The Music Shop raconte l’histoire de Frank, le propriétaire d’un magasin de musique sur Union Street, une petite artère qui connaît de graves difficultés. Frank ne vend que des vinyles – il tient mordicus à ne vendre rien d’autre que des vinyles, ce qui lui amènera évidemment plusieurs problèmes – et il possède le don de trouver la chanson dont a besoin chacun de ses clients, même si ces derniers ne savaient pas eux-mêmes ce qu’ils cherchaient. Mais The Music Shop, c’est aussi une magnifique histoire d’amour douce et magique entre Frank et Ilse, une Allemande qui se retrouvera par hasard à son magasin de Londres.

Ce roman raconte une histoire d’amour qui n’a rien de quétaine ni de déjà vu. Jamais l’auteure ne tombe dans le cliché; The Music Shop est réellement un roman magnifique et touchant qui nous fait voyager à travers la musique avec d’innombrables références et des anecdotes savoureuses. Le personnage de Frank est tout simplement parfait, sa manière de raconter ce qu’il ressent en écoutant certains morceaux est tellement incroyable qu’on a envie de prendre une pause dans notre lecture pour écouter lesdits morceaux et, évidemment, la relation entre Frank et Ilse est des plus belles.




 

Rachel Joyce, une auteure qui fait du bien à l’âme

La Lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry m’avait charmée au point où il a été le premier roman depuis longtemps à me toucher au point où il l’a fait, à me donner envie de lire sans jamais m’arrêter et à me faire verser quelques larmes. Environ 2 ans plus tard, The Music Shop m’a fait le même effet.

Rachel Joyce a une manière de raconter les événements, de décrire les choses et de développer ses personnages pour qu’on se sente comme si on y était et qu’on comprenne toutes les subtilités de chaque chose. Son écriture est simple, précise et empreinte d’émotions. On ne peut que s’attacher à la petite communauté de Union Street et, surtout, à Frank et Ilse.

 

The Music Shop, de Rachel Joyce, est un roman qui se dévore et qui est difficile à déposer. C’est un baume pour l’âme, un feel good book parfait. J’ai littéralement été absorbée, excitée et obsédée par ma lecture. Il s’agit d’un roman que je recommande à tout le monde sans aucune hésitation, surtout aux amateurs de musique qui adoreront certainement les nombreuses références musicales!




 

Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...