0 Dans Appréciation littéraire

Maxime ou le dénouement parfait




  • Auteure: Sarah-Maude Beauchesne
  • Genre: Adolescent
  • Qualité de l’écriture: 4/5
  • Originalité: 4/5
  • Appréciation générale: 4/5

 

J’ai découvert l’oeuvre de Sarah-Maude Beauchesne un peu en retard. Je me suis plongée dans Coeur de slush environ 2 ans après sa sortie, et ce, un peu par hasard. Je commençais à en entendre parler pas mal et la deuxième partie des aventures de Billie, Lèche-Vitrine, venait de sortir. Je me suis informée un peu sur l’auteure pour réaliser qu’on avait le même âge et qu’on venait toute les deux de Granby.

T’sais, des fois, on s’énerve pour un rien dans la vie, et je trouvais ça très chouette qu’une fille de mon âge et de ma ville natale qui a la même passion que moi, l’écriture, ait déjà écrit deux livres, alors j’étais vraiment curieuse et je me suis fait une obligation de les lire. En 6 jours, j’avais dévoré les deux livres.

 

J’ai vraiment adoré les deux premiers tomes de la trilogie. Dans Coeur de slush, on suit Billie, une adolescente naïve, touchante, adorable, qui découvre les garçons et vit son premier amour d’été. Ce sera compliqué et elle aura le coeur le brisé. J’ai particulièrement aimé ce premier tome puisqu’évidemment, j’arrivais à me reconnaître un peu dans le personnage principal, mais aussi parce que Billie, comme son auteure, vit dans les Cantons-de-l’Est et étudie au Cégep de Granby; je pouvais reconnaître les endroits où elle se rendait ou encore m’imaginer le corridor exact du Cégep dans lequel elle se trouvait. J’avais l’occasion de m’immerger à fond dans l’histoire.

Dans Lèche-vitrine, Billie déménage à Montréal avec sa soeur aînée et sa mère. Elle vit évidemment d’autres histoires d’amour qui lui briseront le coeur et elle a encore du mal à surmonter sa première peine d’amour de l’été précédent. Bien qu’elle souhaite assumer davantage ses sentiments, Billie reste encore la même jeune femme naïve qui tombe en amour avec le mauvais garçon, mais comme toutes les filles de son âge, ça fait partie de la vie! Billie vit chaque aventure qui lui arrive le plus intensément possible et on ne peut qu’admirer son audace et revivre un peu nos 18 ans à travers elle.




Mais voilà que la trilogie vient se clore avec ce dernier tome paru il y a quelques mois: Maxime. Dans ce tome, on suit une Billie plus mature, plus assumée et plus détachée. C’est d’ailleurs cette nouvelle personnalité qui lui permettra de finalement se remettre de ses anciennes peines d’amour et de rencontrer Maxime, qui changera tout.

 

J’ai trouvé Maxime aussi intéressant que les deux premiers tomes de la trilogie, mais aussi différent. Le personnage de Billie a visiblement vieilli, sa personnalité est plus définie et plus assumée, mais aussi plus mature. Billie déménage en appartement avec une de ses amies et elle arrive à bien vivre avec la solitude, ne s’amourachant plus de n’importe quel garçon.

Sarah-Maude Beauchesne a très bien réussi à illustrer l’évolution de son personnage, tout en adoptant toujours dans un ton réaliste, jamais exagéré. L’auteure écrit de manière simple et fluide; ses romans sont comme de délicieux bonbons qui se lisent tout seuls et qu’on ne voudrait jamais finir.

Malheureusement, avec Maxime, la trilogie de Billie est terminée, mais ce dernier tome est vraiment le dénouement parfait à son histoire. On n’aurait pas pu espérer mieux pour nous, lecteurs, qui adorions suivre ses aventures, mais aussi pour Billie, qui trouve enfin l’amour qu’elle mérite et qui réussit à oublier ses anciennes peines d’amour.

 

Si vous avez déjà lu Coeur de slush et Lèche-vitrine, vous devez absolument lire Maxime. Si vous n’avez encore jamais lu les oeuvres de Sarah-Maude Beauchesne, il faut vous y plonger dès maintenant! C’est rapide à lire, léger et très divertissant!




Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...