0 Dans Appréciation littéraire

Big Little Lies ou la fausse vie rêvée d’une petite communauté




  • Auteure: Liane Moriarty
  • Genre: Jeunesse
  • Qualité de l’écriture: 5/5
  • Originalité: 5/5
  • Appréciation générale: 5/5

 

Je pense que vous commencez déjà à me connaître un peu, alors vous devez certainement vous douter de ce que j’ai fait lorsque j’ai su que le roman Big Little Lies, de Liane Moriarty, était adapté à la télévision, par Jean-Marc Vallée qui plus est! Ben oui, je me suis plongée dans le roman pour pouvoir ensuite écouter la série et je dois avouer que je n’ai été déçue par aucun des deux!

 

Une histoire remplie de suspense et de secrets

Dans Big Little Lies, on assiste au quotidien de familles aisées vivant dans une petite communauté où pratiquement tout le monde se connaît. Règle générale, elles vivent toutes dans de très grandes maisons, le mari gagne une tonne d’argent et la mère reste à la maison pour s’occuper des enfants, travaillant quelques heures par semaines tout au plus. Toutefois, malgré les apparences d’une vie rêvée, chacune de ces femmes camoufle très bien les divers problèmes qu’elle vit au quotidien. Madeline en veut à son ex-mari de l’avoir laissé tombé à la naissance de leur fille et de désormais s’occuper parfaitement de la petite fille qu’il a avec une autre femme et Celeste est une femme battue. Quant à Jane, nouvellement arrivée en ville, elle est une mère monoparentale avec des moyens plutôt limités qui a eu une vie difficile et donc le jeune garçon est accusé d’intimider une petite fille de sa classe. Jane, c’est l’opposé de toutes les autres mères de la ville, du moins en apparence. Parce que chacune laisse bien paraître ce qu’elle veut de sa vie faussement parfaite.




Tout cela se déroule sur une trame de fond d’enquête policière et de suspense. En effet, dès le départ, on comprend qu’une personne est décédée et qu’on cherche un coupable, mais sans avoir réellement d’information à ce sujet. Durant toute la lecture, on soupçonne donc à peu près n’importe qui d’être la personne qui est morte ou bien d’être en cause dans ce décès. Ça change parfois un peu notre perception de chaque personnage, on se demande si ses problèmes personnels peuvent l’avoir poussé à tuer quelqu’un de son entourage ou si elle s’est mise dans le trouble d’une quelconque manière, mais sans jamais avoir réellement d’indices qui nous poussent vers telle ou telle direction.

 

Un roman original qu’on ne veut jamais lâcher

Sincèrement, Big Little Lies est un roman absolument incroyable! Liane Moriarty a trouvé une manière bien originale de faire de son roman un suspense tout en axant davantage l’histoire sur les personnages, leurs vies et les mensonges qu’ils racontent pour bien paraître et sembler supérieurs aux autres. L’histoire est très bien racontée et il est très intéressant de voir comment tous les personnages en viennent à se rencontrer et à se lier d’une manière quelconque.

L’écriture de Liane Moriarty est simple, claire et fluide. Elle dose juste assez l’intrigue autour de la mort d’un des personnages et le quotidien pas si parfait de ces derniers pour rendre son roman captivant et dynamique, au point où on ne veut jamais le déposer et qu’on veut y revenir dès qu’on a deux minutes.

 

Big Little Lies, de Liane Moriarty, est sincèrement un roman que je recommande fortement, de même que la série réalisée par Jean-Marc Vallée, qui est plutôt fidèle au livre et tout aussi divertissante!




 

Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...