0 Dans Appréciation littéraire/ Québécois/ Romance

L’Albatros et la mésange: un drame romantique actuel et intelligent

Roman L'Albatros et la mésange de Dominique Demers




  • Auteure: Dominique Demers
  • Éditeur: Éditions Québec Amérique
  • Genre: Québécois, romance
  • Qualité de l’écriture: 5/5
  • Originalité: 4/5
  • Appréciation générale: 4/5

 

Petite, j’étais une fan finie de Dominique Demers. Je ne pourrais dire combien de fois j’ai lu Valentine Picotée, La Nouvelle maîtresse ou encore La Mystérieuse bibliothécaire, mais je sais que c’est très souvent. Plus tard, j’ai aussi adoré lire et relire sa trilogie Marie-Tempête («Un hiver de tourmente», «Les Grands sapins ne meurent pas» et «Ils dansent dans la tempête»). Malgré tout, je n’avais pas lu de romans de Dominique Demers depuis très longtemps, c’est pourquoi j’étais vraiment excitée quand Québec Amérique m’a envoyé son communiqué de presse concernant la sortie de son tout nouveau livre, L’Albatros et la mésange. Un nouveau livre de Dominique Demers considéré comme aussi émouvant que les Marie Tempête? Vendu!

 

Une histoire réaliste, intelligente et actuelle

Dans L’Albatros et la mésange, on suit, dans une alternance de chapitres, Mélodie et Jean-Baptiste (alias Jibé), deux adolescents de 17 ans. Mélodie vit une période difficile alors qu’elle tente de remonter la pente après le grand désastre qui a bousculé sa vie, puis de la nouvelle coup de poing concernant sa famille qu’elle apprendra un peu plus tard. Jibé, quant à lui, tente de faire sa vie à sa manière, loin de la religion qui prend une place des plus importantes au sein de sa famille de fervents catholiques pratiquants, et bûche pour rendre à terme son projet éthologique. Mélodie et Jibé se croiseront une première fois au Mont-Royal, puis apprendront à se connaître alors que Mélodie commence un stage dans la garderie en milieu familial que tient la mère de Jibé. Chacun deviendra rapidement très important dans la vie de l’autre.




Mélodie et Jibé sont des personnages ultra attachants que j’ai adoré suivre dès les premières pages du livre. J’avoue que Jibé m’ennuyait un peu, au départ, mais au final, je crois que c’est lui que j’ai préféré. Mélodie est une jeune femme forte, sportive, intelligente et dévouée alors que Jibé est un «zèbre», un jeune homme surdoué, doux, aimant et qui ressent les émotions – les siennes et celle des autres – x1000. Jibé s’intéresse beaucoup aux animaux, mais surtout aux oiseaux. C’est un peu ça qui m’a dérangé au départ, ses chapitres qui ne portaient que sur la religion et les oiseaux, mais on comprend assez vite pourquoi ces deux sujets prennent une place importante dans sa vie et ça devient rapidement intéressant.

 

Marie-Tempête 2.0

«Une histoire aussi émouvante que Marie-Tempête, aussi captivante que Le Pari et traversé par un amour de la nature aussi puissant que Là où la mer commence.», voici ce que promettait le communiqué de presse au sujet de L’Albatros et la mésange. J’admets ne pas avoir lu Le Pari et Là où la mer commence – ce n’est pas l’envie qui me manque, maintenant! -, mais oui, ce nouveau roman de Dominique Demers m’a fait le même effet que les Marie-Tempête à l’époque. C’est comme un Marie-Tempête moderne qui s’adresse autant aux adolescents qu’aux adultes. On y parle d’amour, certes, mais on y aborde aussi le viol, l’avortement, le suicide, la mort, la biologie et la religion.

L’auteure a un don pour raconter des histoires réalistes, bien ficelées et poignantes qui nous accrochent dès le départ et nous garde intéressés jusqu’à la dernière ligne. Non seulement le développement des personnages et leurs arcs narratifs étaient logiques et intéressants, mais ce livre m’a aussi permis de me questionner sur plusieurs sujets, notamment la religion. On y apprend aussi beaucoup de chose sur les humains, mais aussi sur les animaux, surtout sur les oiseaux! J’ai presque failli me développer une nouvelle passion pour l’ornithologie, moi qui ai une peur bleue des oiseaux, c’est pas peu dire!

 

L’Albatros et la mésange de Dominique Demers est un magnifique roman rempli de poésie et d’amour qui se lit pratiquement d’une traite malgré son côté plus dramatique. Je n’avais pas lu de roman de cette auteure depuis des années et il s’agit certainement du livre parfait pour renouer avec elle et me donner envie de lire d’autres de ses oeuvres, notamment de découvrir ses romans pour adultes!




Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...