0 Dans Appréciation littéraire/ Comédie/ Québécois

Marcher sur un LEGO®: humour et cynisme à l’état pur

Roman Marcher sur un LEGO de Stéphane Dompierre




  • Auteur: Stéphane Dompierre
  • Éditeur: Éditions Québec Amérique
  • Genre: Québécois, comédie
  • Qualité de l’écriture: 5/5
  • Originalité: 5/5
  • Appréciation générale: 5/5

 

Un peu avant de recevoir le communiqué de presse de Québec Amérique concernant la sortie imminente du roman Marcher sur un LEGO® et autres raisons d’aimer la vie de Stéphane Dompierre, j’avais justement discuté de cet auteur avec une amie et, à ma plus grande surprise, j’avais alors réalisé que je n’avais jamais lu un de ses livres. J’étais pourtant convaincue que oui, surtout que j’ai Un petit pas pour l’homme dans ma bibliothèque depuis vraiment longtemps (et un livre de plus dans ma PàL!). Même que quand j’entendais parler de lui, je disais que je l’aimais bien! Je te l’accorde, c’est un peu weird et je sais pas trop ce qui s’est passé pour que j’en arrive là. Bref, j’ai donc décidé de remédier à cette situation en lisant Marcher sur un LEGO® et, je t’assure, il était grand temps que je découvre cet auteur!

 

Ces petites choses agaçantes de la vie

Marcher sur un LEGO®, c’est 118 petites choses hétéroclites sur lesquelles Stéphane Dompierre fait le point et donne son opinion de la manière la plus cynique, mais ô combien humoristique qui soit. Que ce soit le gym, les courriels, les expressions louches, l’achat d’un matelas ou même la forme du livre elle-même, rien n’est épargné dans cette oeuvre autobiographique défoulante. Même pas la peine d’ouvrir le livre pour savoir ce qui nous attend; il suffit de regarder la couverture et la quatrième de couverture, puis de lire les annotations de l’auteur pour avoir un avant-goût du ton utilisé pour ce livre.




Stéphane Dompierre a su mettre le doigt sur toutes ces petites choses agaçantes et un peu ridicules qui parsèment notre quotidien en les choisissant minutieusement. Il est impossible que tu ne te retrouves pas dans une bonne partie des opinions qu’il nous partage dans ce roman. Personnellement, les choses avec lesquelles je n’étais pas tout à fait d’accord se comptent sur les doigts d’une main.

 

La littérature humoristique à son meilleur

Je ne sais pas pourquoi, mais depuis ma lecture, je ne peux m’empêcher de me dire que Stéphane Dompierre est le Louis-José Houde de la littérature. J’ai toujours trouvé que Louis-José Houde arrivait à toujours mettre le doigt sur la petite chose à propos de laquelle on peut tous se sentir concerné, ce qui rend toujours ses blagues d’autant plus drôles, et j’ai eu la même impression avec ce livre. D’ailleurs, il s’agit certainement de l’une de ses forces!

J’ai sincèrement beaucoup ri en lisant ce roman. Pas juste souri, là, j’ai vraiment ri, et souvent. Comme je l’ai déjà mentionné, il n’y a que très peu des 118 petites choses mentionnées dans ce livre par lesquelles je ne me suis pas sentie concernée. D’ailleurs, le résumé de la quatrième de couverture de Marcher sur un LEGO® , qui va comme suit, m’a interpellé dès le départ:

«Pourquoi j’aime tant la vie alors que tout m’irrite? Je l’ignore. Mais je sais que tu es un peu comme moi, ami lecteur, amie lectrice. Ce livre douloureusement autobiographique est pour toi, je sais qu’il te fera du bien. Tu vois, déjà, tu te sens moins seul.e. Et la solitude, c’est irritant. Presque autant qu’être avec des gens.»

Il nous a mauditement bien cernés, non?

 

Marcher sur un LEGO® et autres raisons d’aimer la vie de Stéphane Dompierre est un pur petit bijou dosant parfaitement humour et cynisme. C’est vraiment le genre de lecture agréable et légère que j’aime beaucoup; une lecture rafraîchissante et qui ne se prend pas du tout au sérieux. Vraiment un coup de coeur et je lirai certainement d’autres livres de cet auteur très bientôt!




Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...