0 Dans Appréciation littéraire/ Drame/ Québécois

Les mouches en papier: une ode au bonheur qu’on crée à notre façon

Les Mouches en papier d'Ariane Michaud




  • Auteure: Ariane Michaud
  • Éditeur: Éditions Au Carré
  • Genre: Québécois, Drame
  • Qualité de l’écriture: 4/5
  • Originalité: 3/5
  • Appréciation générale: 3/5

 

Avec la rentrée littéraire et ma PàL déjà très bien fournie, le résumé du premier roman d’Ariane Michaud, Les mouches en papier, ne m’avait pas convaincu de l’ajouter à ma longue liste de lecture. Toutefois, suite à sa sortie, j’en ai tellement entendu parler qu’au final, je n’ai pas pu lui résister. Je l’ai donc lu – ou plutôt dévoré en trois jours -, et finalement, je ne le regrette pas!

 

Amours, amitiés et création de bonheur

Après le décès de sa mère, Lara, une jeune adulte vivant à Montréal, devient propriétaire d’une maison au toit rouge en piteux état situé dans un petit village du Bas-Saint-Laurent. Avec ses ami.e.s Anne, Élise, Sébastien et Monobras qui, comme elle, n’ont pas réellement d’attache à Montréal, elle ira habiter dans cette maison. Ensemble, ils retaperont la maison, se créant ainsi une nouvelle vie, une nouvelle famille, un bonheur tant recherché. Toutefois, dans l’esprit de Lara, David, son ami depuis toujours et son amoureux qu’elle n’a pas su retenir et qui est parti quelque part au bout du monde, n’est jamais vraiment loin…

Les mouches en papier, c’est réellement l’histoire de Lara qui souhaite se réaliser en tant que personne, aspirant à un bonheur auquel elle a droit, comme tout le monde, mais peinant à l’atteindre. En quittant tout pour se retrouver avec ses meilleur.e.s ami.e.s dans la maison au toit rouge, Lara se jette un peu dans le vide, mais finira par réaliser que le bonheur est quelque chose qu’on crée nous-mêmes, malgré les épreuves et les embûches qui, parfois, nous ralentissent.




Une belle histoire un peu trop lisse

J’ai beaucoup aimé ce premier roman d’Ariane Michaud. Les mouches en papier est une oeuvre rafraîchissante et divertissante qui fait du bien. L’auteure a un style agréable et j’ai beaucoup apprécié ma lecture. L’histoire est originale et les sujets abordés sont intéressants, mais malgré tout, mon appréciation générale du roman s’est vue réduite pour une raison que j’ai du mal à définir.

J’ai trouvé que les personnages dépeints par Ariane Michaud manquaient un peu d’éclat. J’ai eu l’impression que tout dans ce roman était trop parfait, trop lisse; j’aurais aimé entrer plus en profondeur dans la psychologie des personnages, vivre à travers eux leurs peines, leurs joies, leur recherche du bonheur, mais à l’inverse, j’ai eu du mal à m’identifier à eux et à ressentir des émotions en lien avec ce qui leur arrivait. Leur façon d’agir et leurs décisions me semblaient toujours trop travaillées pour me sembler réalistes. Ce que j’aime par-dessus tout quand je lis un roman, que ce soit une oeuvre réaliste ou de la science-fiction, c’est avoir l’impression que ce que je lis est réellement arrivé tellement ça sonne vrai, c’est d’entrer dans l’histoire comme si j’y étais, et là, je n’ai pas ressenti ça. Je savais que je lisais un roman et jamais je ne me suis vue transportée dans l’histoire comme si elle pouvait être la mienne.

 

Les mouches en papier d’Ariane Michaud est un bon roman; loin de moi l’idée de te faire croire le contraire. Il s’agit d’une oeuvre que j’ai eu du plaisir à lire, mais il m’a manqué un petit quelque chose pour que je puisse entièrement l’apprécier. Peut-être que ça s’explique par le fait qu’il s’agit d’un premier roman; je serais bien curieuse de pouvoir éventuellement lire un deuxième livre d’Ariane Michaud pour voir si mes impressions seront différentes!




Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...