0 Dans Appréciation littéraire/ Comédie/ Québécois

On peut-tu rester amis?: l’art de tenter de passer à travers une rupture

Roman On peut-tu rester amis? de Marie-Ève Leclerc-Dion




  • Auteure: Marie-Ève Leclerc-Dion
  • Éditeur: Éditions Québec Amérique
  • Genre: Québécois, comédie
  • Qualité de l’écriture: 4/5
  • Originalité: 4/5
  • Appréciation générale: 4/5

 

Les romans abordant le thème des relations-ruptures-qui-s’annonce-compliquées, en général, c’est pas mal bon et j’aime ben ça. C’est toujours léger, sympathique et ô combien divertissant. C’est pourquoi, lorsque j’ai vu le communiqué de presse de Québec Amérique qui m’annonçait la sortie du roman On peut-tu rester amis? de Marie-Ève Leclerc-Dion, j’ai immédiatement accroché juste à voir le titre et la couverture. Sincèrement, je ne voyais pas comment un tel livre pourrait me décevoir et, en effet, il m’a donné exactement ce à quoi je m’attendais.

 

Rester amis avec son ex: bonne ou mauvaise idée?

Après avoir couru un marathon, une jeune femme rentre chez elle et décide de rompre avec son chum, Philippe. C’est fou ce qu’une grosse concentration d’endorphines peut nous aider à faire! Elle quitte donc leur petite maison même s’ils viennent d’investir 10 000$ pour réparer le toit et va vivre un moment chez sa meilleure amie Mathilde, qui va habiter chez son amoureux en attendant. Toutefois, la jeune femme sans nom réalise rapidement ce qu’elle vient de faire et vit sa rupture plutôt difficilement, tentant de vivre à fond pour oublier sa déprime, ses angoisses et son insomnie, en plongeant autant dans l’alcool que dans les mets asiatiques. Philippe et elle finissent par reprendre contact et même à redevenir plutôt proches malgré des histoires d’aventures et de tromperie, mais est-ce que rester amis avec son ex est possible? Là est la question.




Teinté d’un humour adorable et d’un rythme régulier, on passe à travers ce livre en moins de temps qu’il en prend pour courir un marathon. Il se lit bien et on a juste toujours envie de savoir ce que le personnage principal fera ensuite. Enchaînant regrets, mauvaises décisions, espoirs et résolutions, elle nous attendrit et on s’attache rapidement. En fait, n’importe qui peut se retrouver un tant soit peu dans cette jeune femme un peu déboussolée par son nouvel état matrimonial et qui tente de reprendre le dessus, mais pas toujours de la bonne façon.

Une plume drôle et intelligente

On peut-tu rester amis? est le premier roman de Marie-Ève Leclerc-Dion et je dois dire qu’il casse très bien la glace. Inspirée de l’histoire personnelle de l’auteure – il y a même un extrait d’une vraie conversation qu’elle a eue avec son ex à la fin du roman! – cette oeuvre de fiction est on ne peut plus réaliste et est racontée avec intelligence et humour. Alors que le personnage principal prend parfois des décisions discutables, on ne peut s’empêcher de se dire qu’au fond, on aurait peut-être bien fait la même chose à sa place ou, du moins, l’idée nous aurait au moins effleuré l’esprit.

Le réalisme de ce roman est d’ailleurs en partie ce qui nous permet de nous attacher autant au personnage principal qui, comme mentionné plus haut, n’a pas de nom. Il peut donc s’agir de n’importe qui; vous, moi, votre meilleure amie, ma soeur, name it. J’aime quand un roman me parle et me permet de me mettre les deux pieds dans les souliers du personnage, ça augmente grandement mon intérêt et je n’en suis que plus divertie.

 

On peut-tu rester amis? de Marie-Ève Leclerc-Dion est comme un petit bonbon qu’on savoure jusqu’à la dernière page. Évidemment, l’histoire peut parfois sembler un peu clichée – je veux dire, on réinvente pas la roue, ici! -, mais en même temps, on ne peut pas changer ce qu’est une rupture et la manière que ça se vit. On peut juste le raconter à notre manière, soit exactement ce que fait l’auteure ici, et de toute qu’une manière à part ça. L’essentiel, c’est que le roman est divertissant et des plus agréable à lire!




Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...