0 Dans Appréciation littéraire/ Drame/ Québécois

Tout comme les tortues: du malheur tout en beauté

Roman Tout comme les tortues




  • Auteure: Marie-Christine Chartier
  • Éditeur: Éditions Hurtubise
  • Genre: Québécois, Drame
  • Qualité de l’écriture: 5/5
  • Originalité: 5/5
  • Appréciation générale: 5/5

 

Il y a un an, je t’avais donné mes impressions du tout premier roman de Marie-Christine Chartier, L’Allégorie des truites arc-en-ciel, que j’avais beaucoup aimé. Il y a quelques semaines, quand j’ai vu que son deuxième roman allait sortir, Tout comme les tortues, j’étais beaucoup trop contente et j’avais vraiment hâte de le lire. Laisse-moi te dire que je n’ai pas été déçue!

 

Une rupture difficile qui se dévoile peu à peu

En gros, Tout comme les tortues, c’est Ariane et Samuel qui se sont laissés il y a un an et qui tentent chacun, comme ils peuvent, de survivre à cette séparation difficile. Amis depuis toujours, amoureux depuis environ aussi longtemps, ils formaient un trio inséparable avec Théo, le frère jumeau d’Ariane.  Mais voilà que subitement, tout a éclaté. Ariane est partie vivre en Amérique du Sud depuis, et Sam a tenté de refaire sa vie avec Anaïs. Au départ, on pense qu’il s’agit d’une simple rupture comme il en arrive tous les jours; le genre de rupture qui peut arriver à n’importe qui, n’importe quand. Toutefois, on comprend bien vite qu’il semble y avoir quelque chose de plus gros derrière cette grande décision, et les informations ne nous sont transmises qu’au compte-gouttes. Personne ne semble au courant des réelles raisons qui ont poussés les deux jeunes amoureux à se laisser, au point où au retour d’Ariane au pays, après un an d’absence, même Théo croit dur comme fer que les deux amoureux reviendront ensemble.




Certes, tout comme avec L’Allégorie des truites arc-en-ciel, l’histoire racontée par Marie-Christine Chartier semble être un peu du déjà vu. Quoi de plus ordinaire que l’éclatement d’un couple? Toutefois, dans Tout comme les tortues, l’histoire est moins banale qu’on peut le croire au départ et, vraiment, j’ai été charmée. Je ne sais pas si on peut considérer la raison de la rupture des deux protagonistes comme un revirement de situation ou même un punch, mais comme je ne m’y attendais pas du tout, je me donne le droit de la qualifier ainsi. Le sujet abordé dans ce roman est, de par ce qui l’a causé, beaucoup moins banal qu’il n’en a l’air et rend le roman encore plus intéressant. Je n’ai pu m’empêcher de me questionner, de me demander si, à la place d’Ariane, j’aurais agi de la même manière ou pas.

Raconter le malheur et le rendre beau

J’avais adoré la plume de Marie-Christine Chartier dans son premier roman, et je l’aime encore plus grâce à celui-ci. L’Allégorie des truites arc-en-ciel était davantage une comédie dramatique, alors que Tout comme les tortues est un vrai drame. Malgré tout, sa manière de raconter l’histoire, à la fois réaliste et juste, mais sans jamais sombrer dans le mélodrame, rend le tout encore plus facile à lire. Surtout que la fin du roman est lumineuse et magnifique! C’est une des grandes qualités de l’auteure, ça: nous offrir des romans faciles à lire, sans les rendre insignifiants ou inintéressants.

Dans ce deuxième livre, on comprend entièrement les personnages et leurs réactions, même si se mettre à leur place peut être assez difficile. Leur histoire nous touche et nous interpelle tout de même tout au long du livre. C’est peut-être parce que j’ai moi-même vécu une rupture récemment, mais j’ai été très touchée à quelques reprises, notamment lorsqu’il est question de la relation entre Samuel et Anaïs. Je ne te cacherai pas que j’ai versé quelques larmes deux ou trois fois pendant ma lecture. Disons que j’avais, malgré moi, une grande facilité à me mettre dans la peau des personnages au moment où je l’ai lu, mais je ne m’en plaindrai pas; peut-être que je l’ai d’autant plus apprécié puisqu’il a su me rejoindre à certains niveaux.

 

Quoi qu’il en soit, je te conseille fortement de lire Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier. J’avais beaucoup aimé L’Allégorie des truites arc-en-ciel, mais cette deuxième oeuvre de l’auteure m’a encore plus charmée, autant par l’histoire racontée que par la manière qu’elle est écrite. C’est certain que je lirai tous les futurs romans qu’elle publiera; je suis vendue!




Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

Vous aimerez aussi...